L'histoire

Le premier château fut construit en 1137 sur un éperon rocheux par Guillaume Amanieu vicomte de Besaume, de Benauges et de Gabardan.

Au début du XIVème siècle, Gaillard de Goth, frère du premier pape français, Clément V, hérite de Duras. Il bénéficie de l’argent pontifical pour transformer son château en une forteresse imprenable. Par mariage avec Arnaud de Durfort, Marquèse de Goth apporte en dot la seigneurie de Duras et c’est ainsi que la famille de Durfort devient Durfort-Duras et possèdera le Château jusqu’en 1838.

Situé dans une zone territoriale stratégique lors de la guerre de Cent-Ans les Durfort-Duras ont su tirer leur épingle du jeu au gré des alliances et des avantages financiers. La fin de la guerre aurait pu inaugurer une aire de paix mais les Durfort-Duras durant les Guerres de Religion rejoignent les protestants et s’opposent ainsi au roi de France. Blaise de Montluc, envoyé par le Roi, assiège le Château en 1562. La famille éprouvée décide alors de rentrer dans le rang et en contrepartie obtient le titre de comte.

Leur ascension ne s’arrêtera pas là : les Durfort-Duras deviennent comtes puis marquis et enfin par faveur de Louis XIV, ducs en 1689 et pair de France en 1755.

Louise Félicité d’Aumont, petite-fille des Durfort-Duras devient la princesse Louise de Monaco en épousant le prince Honoré IV de Monaco en 1795. Ce mariage avec un prince Grimaldi explique le lien qui existe encore à ce jour avec la principauté de Monaco. Son Altesse Sérénissime le Prince Souverain Albert II de Monaco a d’ailleurs visité la demeure de ses ancêtres le 4 juillet 2017 et le château fait partie des sites historiques Grimaldi de Monaco.

Après des siècles de conflits, le Château, aux XVIIème et XVIIIème siècles connaît de profonds bouleversements architecturaux, il devient ainsi une magnifique demeure de plaisance agrémentée de jardins à la française s’étendant par terrasses succéssives jusqu’au bord du Dropt.

La Révolution française n’épargnera pas le Château de Duras qui sera partiellement pillé et détruit.

Après plusieurs acquisitions privées successives, il est laissé à l’abandon. Usé par le temps, il est finalement racheté par la commune en 1969 lors d’une vente aux enchères. Classé Monument Historique l’année suivante, il fait l’objet depuis 50 ans de campagnes de restaurations constantes. C’est désormais un des fleurons du patrimoine aquitain et un site incontournable du Lot-et-Garonne.

Logo Grimaldi de Monaco
Mobilier National

Le musée

Le sous-sol du château a été aménagé en musée archéologique et ethnographique. Il est constitué de 5 salles sur les thèmes de l’archéologie et de la vie au début du XXème siècle autour d’objets de la vie quotidienne, de l’agriculture, des métiers de la tonnellerie, de la pruniculture et la viniculture.

Vous découvrirez une collection de centaines outils et objets de la vie usuelle utilisés durant les derniers siècles.

Visite virtuelle du Château de Duras

Château de Duras - 360°